• Ce blog a pour objectif de garder une mémoire des différents projets Vacances utiles entamés en 2007 et des festivals de contes et musique MISE GLI LOO débutés en 2009.

    Rappel

    La première édition de festival de Contes et de Musique « MISE GLI LOOO » a eu lieu du 5 au 7 août 2009 au centre culturel Hakouna Matata à Adjidogomé - Lomé. Cette première édition a réuni quinze conteurs et musiciens locaux et trois conteurs Togolais résident en Europe… Puis les éditions se sont succédé avec des efforts croissants.

    Cette année 2017, le festival est à sa 8ème édition.

     

    Il a été organisé dans le cadre du projet Vacances et voyages utiles au Togo[1] qui se déroule durant l’été. Le porteur du Rogo Koffi Fiangor est un conteur professionnel franco-togolais. Il est soutenu par plusieurs de ses collègues et amis[2], et aussi des amis… des parents… Mais le festival s’essouffle faute de moyens financiers. Or il faut peu pour couvrir les dépenses de chaque édition.

     

    Outre son hospitalité légendaire, le Togo est et demeure une forte terre d’oralité. L’installation des premières populations du Sud s’est faite après de longues migrations qui remontent du Togo au Bénin, puis au Nigéria jusqu’aux bords du Nil en Egypte. Quant aux populations du Nord du pays, féroces combattants, ils ont installé des remparts contre leurs envahisseurs qui n’ont jamais réussi à les inquiéter... Dans notre passé sans écriture, il n’y a que des récits oraux et les légendes pour nous renseigner sur notre passé projeté… vers l’avenir ! D’où la nécessité des racontées et du collectage.

    Il n'a de richesse que d'hommes écrivait Jean Bodin pour dire que c'est la force et la bonne volonté des hommes qui créent les richesses que nous recherchons ici : harmonie, solidarité, générosité et amitié...

     

     


    [1]- Voir doc joint

    [2] - Sylvain Kodjo Mehoun, Roger Atikpo, Marcel Kodjovi Djondo, Gaëtan Noussouglo, Claire Granjon, tous conteurs exerçant en Europe, Alex Mondé, Allassane Sidibé et leurs équipes à Lomé, entre autres. Michel Hoffer (Hakuna Matata) et Edem Attiogbé (Goethe Institut) … pour ne citer que ceux-là !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique